Vous êtes victime ou témoin de violences intrafamiliales ? Vous n'êtes pas seul !

Si vous êtes victime ou témoin de violences conjugales, contactez les services de police (numéro 17 ou le 112 à partir d’un téléphone portable) pour qu’ils interviennent en urgence. Vous pouvez également vous rendre au sein des Commissariats ou Gendarmerie pour porter plainte.

Le numéro 3919 vous permet d’échanger avec des professionnels de la lutte contre les violences conjugales et d’obtenir les coordonnées des associations proches de chez vous.

Le 119 vous permet de contacter des professionnels si un enfant est en situation de danger ou en risque de l’être.

Si vous ne pouvez pas appeler en toute confidentialité, vous pouvez contacter le numéro d'urgence 114 par SMS. Vous communiquerez ainsi par écrit avec un.e correspondant.e. Ce numéro est accessible gratuitement 24h/24, 7j/7.

Il existe également des plates-formes d’échange sur internet :

  • La plateforme « Arrêtons les violences » pour signaler en ligne les violences dont vous êtes victime ;
  • Le tchat du Ministère de l’Intérieurpour parler en direct avec un policier ou un gendarme. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R48395(24h/24 et 7j/7). Anonyme et gratuit, il permet d'avoir des premiers conseils sur vos droits et démarches et d'être orientée vers un rendez-vous pour déposer plainte.
  • Le tchat de l’association « En avant toute(s) ». https://commentonsaime.fr/: gratuit et anonyme, il s’adresse aux jeunes femmes victimes de violences sexistes et sexuelles et permet d’échanger, d’obtenir des conseils et d'être orientée. Il reste ouvert aux horaires habituels (15h à 18h du lundi au mercredi et jusqu’à 20h le jeudi et le vendredi).
  • L’application « App’elles » permet de joindre les services d’urgences et vous informer. Elle est téléchargeable gratuitement. Elle redirige l’appel vers trois proches de confiance enregistrés préalablement et vers les numéros d’urgence.

Si vous devez quitter le domicile pour vous mettre à l’abri, il faut appeler le 115 en précisant bien que vous êtes victime de violences conjugales. Cela vous permettra de bénéficier sans délai d’un hébergement d’urgence.

Vous pouvez vous rendre auprès de votre pharmacien qui pourra donner l’alerte et contacter les forces de l’ordre. Afin de solliciter de l’aide de manière discrète, vous pouvez donner le code « Masque 19 » au pharmacien.

Orientation vers les associations locales :

  • Tremplin 94: association val de marnaise "référente violences", spécialisée dans l'accueil et l'hébergement des femmes et des enfants victimes de violences conjugales. 01 49 77 10 34 / tremplin94@orange.fr
  • Pour un accompagnement en conseil conjugal et familial, du soutien à la parentalité, de la médiation familiale, un espace de rencontre, de la thérapie familiale et de couple, le burn-out parental : Association pour le couple et l’enfant (APCE): 01 42 07 49 74 /   contact@apce94.fr. Prennent en charge les enfants à partir de 12 ans.
  • Rencontrer des professionnels - psychologues, infirmiers, éducateurs, animateurs - afin d'échanger sur des thématiques diverses telles que l'addiction, la sexualité, la scolarité, la famille, etc. AERA 01 45 46 64 39 : Contact: aera@aera94.org. Ils prennent en charge les enfants à partir de 11 ans.
  • Missions de prévention santé pour les enfants de 0 à 6 ans et leur famille : La protection maternelle infantile. PMI centre ville : 01 56 71 41 51. PMI Aristide Briand : 01 56 71 41 52.